Différences entre les catégories professionnelles à Madagascar

Bonjour,

est ce que quelqu’un pourrait nous donner la différence entre les différentes catégories professionnelles à Madagascar?

Par exemple pour le troisième groupe, il y a :

  • OP2, OP3 ;
  • 4A, 4B, 5A, 5B (bureaux et commerce, électricité et eaux, gens de maison) ;
  • A4, B5, C4, D4, conducteurs dépanneurs (transport) ;

C’est quoi la différence entre 4A,4B, A, 5B?

Merci beaucoup

Bonjour @Raph et bien il s’agit d’une méthode pour classifier vos collaborateurs selon leur ancienneté et leurs mérites. Inutile de les passer en groupe 4, à savoir comme cadre, il suffit de les faire évoluer selon ces catégories intermédiaires.

Cela permet ainsi de faire un avenant en citant juste les articles que vous voulez modifier comme celui de la catégorie socioprofessionnelle, son salaire, voire son titre de poste.

Note : attention on confond souvent 4A et A4, l’un pour les métiers de bureaux, l’autre technique.

Sinon vous pouvez approfondir avec un tableau des classifications donné il ya a +3 mois sur Catégories et classifications professionnelles à Madagascar - #2 par Fabiola

2 « J'aime »

Merci @jmrolland , je pourrais à présent faire la différence. !!

1 « J'aime »

bonjour,
j’aimerai savoir combien de temps le 5B passe en HC (4è catégorie), svp?
merci.

Bonjour @theodore ,

Cela dépend de la politique de la société il n’y a pas de période précise. La société peut être satisfaite rapidement de votre travail et vous gratifiez par une promotion( en poste et en salaire) comme elle peut aussi attendre longtemps avant de prendre une décision.

Voyer la politique de la société s’ils font des évaluations semestrielles ou autres et vous pourrez en profiter (si bien sur elle est satisfaisante) pour demander une promotion.

Merci bien

1 « J'aime »

Bonjour Fabiola,

En effet, cela dépend de la politique de la société, cependant, pourriez-vous m’expliquer " le passage automatique des échelons" s’il vous plaît, car je pense que le code de travail donne une faveur au travailleur ancien de sauter automatiquement des échelons après des années de travail précisé par la loi.

Merci bien

Bonjour @theodore

Si un employé a eu une augmentation de salaire par rapport à son ancienneté ou bien l’augmentation de charges de travail, cela permettrait de le situer par rapport au point d’indice de la CNaPS stipulé dans le décret N°2018-260.

Une augmentation de 300 000 Ar par exemple permet de calculer l’indice qui se fera comme suit : Indice = salaire de base/(point d’indice x valeur horaire)

Indice = 300 000 Ar/(0,7234 x 173.33) = 2392.59

Voici le tableau montrant la classification des salariés du secteur non agricole :

Par rapport à ce tableau, le salarié se situe entre OP2A-4B et OP2B-5A donc automatiquement le salarié est classé en OP2B-5A qui est supérieur à son indice. Donc, le passage automatique d’échelon dépend de l’augmentation du salaire.

Suite à cette augmentation, on détermine l’indice du salarié et on peut le classer suivant son indice.

Merci bien. :slight_smile:

2 « J'aime »

bonjour,
très clair, merci.
bien cordialement,

1 « J'aime »

Bonjour,
Après la sortie du salaire minimum de 200 000 ar, il n’y a plus de nouveau tableau montrant la classification des salariés du SNA.
Sur ce, comment peut-on déterminer la classification d’un salarié s’il a eu une augmentation ou changement de poste ou du fait de son ancienneté.
Merci bien

1 « J'aime »

Bonjour @theodore

La classification du salarié après une augmentation de salaire ou un changement de poste ou d’ancienneté relève de l’entreprise. C’est à elle de déterminer le classement et le groupe de chaque salarié suivant leur grille indiciaire.

Merci bien. :slight_smile:

1 « J'aime »