Préavis, le COVID est-il un cas de force majeure à Madagascar ?

Bonjour,
Etant dans le secteur tourisme et hôtellerie, nous sommes encore parmi les plus touchés et victimes de la pandémie COVID -19. Nous sommes, en conséquence obligés de licenciés quelques salariés après 6 mois de chômage technique. A cet effet, nous serons dans l’obligation de payer les indemnités de licenciement économique (Droit de congé + Indemnités de préavis + Indemnités de licenciement), malgré un grand problème de trésorerie après 1 ans d’inactivité.
Ma question est la suivante: Est-ce que la pandémie qui par rapport à nos activités n’a pas un caractère de « cas de force majeur » tout en étant imprévisible, insurmontable et irrésistible afin de nous libérer tout au moins au paiement de l’indemnité de préavis ?
Remerciements anticipés

Bonjour,

Vous pouvez vous libérer de l’indemnité de préavis en vous mettant d’accord avec les salariés à licencier, en leur expliquant la situation financière de l’entreprise et en négociant leur dépôt d’une lettre de démission.