Quelles sont les différences entre une SARL et une Entreprise Individuelle

Bonsoir à tous,

Qu’en est-il à propos de l’entreprise individuelle ? Quelle est la grande différence entre une SARL et une entreprise individuelle à part les nombres des associés ?

3 J'aimes

Bonsoir Antonio,

Quand on choisi d’ouvrir une entreprise individuelle vous et votre entreprise formerez une seule entité. Même les actifs sont confondus de cette manière en cas d’échec vos biens personnels peuvent être saisis pour rembourser les créanciers.

Par contre avec une Sarl vous et votre société sont deux entités entièrement distinctes. Ainsi en cas d’échec le paiement des créances se limitent à vos apports dans la société.

Merci bien

4 J'aimes

Bonjour @Antonio :slight_smile:

@fabiola a bien expliqué la différence principale entre une SARL et une entreprise individuelle. Je me permets de compléter car il faut comprendre ce que ça implique :

  • Dans une Entreprise Individuelle, tu ne fais qu’un avec ta société, donc tu peux librement te servir dans le compte bancaire pour tout ce que tu veux, y compris tes dépenses personnelles. Tu pioches dedans sans te soucier d’autres formalités (à part bien sûr la tenue d’une comptabilité qui reste obligatoire). Tu n’auras jamais de problème d’abus de bien sociaux par exemple.
  • Dans une SARL, si tu veux recevoir de l’argent, alors tu devras soit te payer un salaire (avec les formalités et les charges qui vont avec), soit te verser des dividendes (généralement une fois par an, alors il ne faut pas que tu aies besoin de liquidités entre temps). Attention à l’abus de biens sociaux qui relève du pénal à Madagascar.

Alors je modère ça : si tu as une SARL et que tu ne peux plus payer tes factures, alors tu n’auras pas à les payer de ta poche SOUS RÉSERVE que tu n’aies pas fait de faute de gestion !! Sinon tes créanciers pourraient se retourner contre toi personnellement.

Je connais des entreprises individuelles qui génèrent énormément de chiffre d’affaires, donc il ne faut pas faire l’erreur de se dire que c’est uniquement pour les toutes petites boîtes et les freelances. Tout dépend de toi, du confort de gestion que tu recherches et des risques que tu es prêt à prendre.

Bien sûr, si vous êtes au moins deux associés, la question ne se pose plus…

Tu peux aussi commencer en Entreprise Individuelle, puis transformer ta société en SARL plus tard.

3 J'aimes

Merci beaucoup @fabiola et @Simon, vos explications sont très claires.

2 J'aimes

Bonjour à tous, Est-ce que EDBM donne des conseils sur la forme de l’entreprise et des procédures à suivre lors de la création où c’est juste une entité pour faciliter la création d’entreprise

1 J'aime

A ma connaissance, il s’agit surtout d’un service administratif, mais vous pouvez toujours leur demander conseil.

Pour compléter ce qu’ont dit @Fabiola et @Simon.
Pour créer une SARL il faut un capital que chaque Associé verse à la société sous forme d’apport en numéraire (espèces, chèque, virement, … ), et d’apport en nature (matériels, marchandises, …) ce dernier doit être évalué par un commissaire aux apports). Pour une Entreprise Individuelle, on n’a pas besoin de capital.
Pour une SARL, on a besoin des statuts mais pour une E.I. non.
Pour créer une SARL, faut passer par l’EDBM pour l’E.I. c’est auprès d’un centre fiscal.

2 J'aimes

N’oubliez pas qu’il y aussi la SARL Unipersonnelle, l’associé est seulement une personne. Ce n’est pas une Entreprise Individuelle.

2 J'aimes

Pour chacun des cas, comment se passe l’imposition des dividendes?

Bonjour @rama,

pour le cas d’une SARL, les dividendes des personnes physiques résidentes sont exonérés d’impôts, par contre pour les personnes physiques non résidentes elles sont imposables à l’IR pour un taux de 10%.

En ce qui concerne l’entreprise individuelle, les dividendes font partie du revenu de l’entreprise donc imposable à l’IR (taux 20%), c’est le même cas pour les dividendes des personnes morales pour une SARL.

Merci bien

2 J'aimes

Merci pour la précision, j’avais du mal à naviguer

ça serait pas l’inverse ?

Bonsoir @Simon

Non c’est bien ça . On a la liste des revenus exonérés dans l’article 01.01.03 (CGI) et nous avons les dividendes en 11° position.

Quant au sujet des personnes non résidentes, c’est une nouveauté de la loi de finance 2020.

Merci

Mais si la personne est non résidente, comment fait-elle pour payer l’impôt ? C’est prélevé avant le virement ?

Donc du coup, il est plus avantageux de se faire payer par dividende que par un salaire ?

Oui c’est un prélèvement à la source,elle sera versée de façon intermittente par la société.

Cela depend de ce que veux la personne car les dividendes ne sont pas versées par mois et il n’y a pas d’abattement.

Oui mais dans certains pays, on peut verser une avance sur les dividendes, 6 mois avant la fin de l’exercice par exemple. Est-ce aussi le cas à Madagascar ?

Oui c’est le cas et cet acompte peut être versé entre la fin de l’exercice et l’ assemblée générale, à condition que l’exercice cloturée présente un bénéfice et qu’après tous les retranchements nécessaires (report, réserves légales …) il reste un montant distribuable.

Cependant seul un tiers de la valeur de l’acompte sur dividende peut être versé. C’est à dire que le conseil d’administration fixe un montant d’acompte à valoir et seul le tiers sera distribué.

Il n’y a pas de conseil d’administration dans une Sarl, donc je suppose que c’est sur la décision seule des associés. Et si c’est une Sarlu, alors le seul associé.

Dans ce cas ce sont le ou les gérant(s).

1 J'aime

bonjour,
D’après vous, pour une débutante, Sarl ou entreprise individuelle le mieux pour commencer?

1 J'aime