Quelqu'un a la fiche technique d'élevage de poulets gasy?

Bonjour,

Voilà, je veux me lancer dans l’élevage de poulets gasy car je vois que c’est devenu tendance d’en manger, surtout quand c’est garanti bio :grin: , et que le prix est nettement plus élevé que celui des poulets de chair.
J’ai pas pu suivre des séances de formation auprès des professionnels du domaine faute de temps. Ainsi, donnez-moi s’il vous plaît un genre de fiche technique facile à suivre pour pouvoir élever des poulets gasy durablement.

Merci !

Bonjour,

Pour commencer, pour pouvoir élever des poulets gasy durablement, il faut que vous portiez des attentions particulières sur les points suivants :

Le poulailler

Les Compartiments : Il faut en prévoir plusieurs pour séparer les poules et les coqs, prévoir un pour servir de couveuses, pour les petits poussins (1-1,5mois) et pour les poussins (1,5-3mois) car leur élevage sera plus efficace comme cela. Je reviens un peu sur les couveuses, il vous les faut car les poussins en ont besoin jusqu’à leurs 21ème jour pour bien se développer après. Il devrait y avoir une température constante et une hygiène stricte. Toutefois, l’élevage traditionnel malgache ne se soucie pas vraiment de ces couveuses, ils mettent juste le nid de la poule près du feu et le tour est joué.

Ce lien vous aidera peut-être :

L’ emplacement : Cherchez à le construire dans un lieu calme, à la limite pas trop bruyant, à l’abri des intempéries ( le vent, la chaleur et la pluie) pour assurer un milieu sec. Si vous possédez un terrain à verdure naturel, sans produits chimiques, construisez votre poulailler à côté car cela constituera l’alimentation de vos poulets gasy bio. :wink:
Veuillez trouver plus de détails sur ce lien :

https://www.matin.mg/?p=24893

L’ intérieur : Le sol doit être dur et recouvert de litière. A Madagascar, la litière se compose de balle de riz ou encore de copeaux de bois que l’on récupère respectivement auprès des usines de transformations de riz et des usines à bois. Il faut qu’il y ait également un espace pour les nids. Installez un bac de poudrage dans votre poulailler. Ce bac contient du sable et du cendre et sert de lavoir pour les poulets. N’oubliez pas les mangeoires et les abreuvoirs, en bois de préférence, et qu’il faut les nettoyer régulièrement pour une hygiène parfaite. A noter que les abreuvoirs et le bac à poudrage peuvent aussi être placés à l’extérieur du poulailler, durant les saisons sèches.

Les perchoirs : c’est facultatif et dépend de votre goût, mais si vous le souhaitez vous pouvez en installer plusieurs dans votre poulailler. En général, ils ont 1m de long, de forme rectangulaire, en bois et placés à une hauteur de 50 à 90cm au dessus du sol.

Voyez plus de détails et cas pratiques dans le document suivant :
Guide-Pratique-Poulailler-Familial.pdf (2,0 Mo)

l’alimentation

L’eau : vous devrez vous assurer que les abreuvoirs disposent suffisamment d’eau pour les poulets et que c’est propre. En effet, l’eau facilite la digestion des poulets surtout après qu’ils aient mangé de la provende. Veillez aussi à ne pas les placer sous le soleil car les poulets ne se précipiteraient pas sur de l’eau chaude. Leurs croissances dépendent vraiment de leurs consommations d’eau.
Vous pouvez trouvez dans ce lien la quantité d’eau pour un poulet par jour :

La provende : les poulets gasy mange en général tout ce qu’on leur donne. Surtout dans l’élevage traditionnel malgache, personne ne s’embête pas vraiment à améliorer ni à mesurer leur alimentation, on leur donne généralement les restes de repas ou du riz crus. Cependant, il existe une échelle bien établie concernant l’alimentation des poulets gasy. Par exemple, la variété des aliments, on peut leur donner du maïs, du riz crus, du manioc, etc.

Vous pouvez trouvez plus de détails dans le document suivant, p.36-37
nyAndryMS_GES_M1_05(1).pdf (788,2 Ko)

Voilà, je pense qu’on a fait le tour de la fiche technique de votre futur élevage de poulets gasy.

Bonne chance !

2 « J'aime »