Rindra Rakotovao, un Barbier – entrepreneur qui se démarque

Le métier de barbier évolue sans cesse au fil du temps… et des tendances

« Le héro peut être en chacun, même en celui qui fait une chose aussi simple et rassurante que mettre un manteau sur les épaules d’un garçon et ainsi lui faire comprendre que le monde ne s’est pas écroulé. » The Dark Knight Rises

Cette réplique dans un film Batman était le socle de notre interview avec Rindranavalona Rakotovao, ce jeune entrepreneur et barbier de profession. Lui, c’est celui qui a fondé Hero’s Barbershop le 05 Décembre 2021.
Avant son entrée dans entrepreneuriat, il a étudié la langue française à la Faculté des Langues et des Sciences Humaines de l’Université d’Antananarivo (F.L.S.H.), puis le théâtre et les techniques vocaux. En bref, l’art l’a toujours intéressé. Et, c’est après avoir suivi une formation chez « Mpanety Academy » qu’il a décidé de devenir barbier. La formation était donnée par un Malgache qui a été formé à Londres au métier de « Barber ». « Je suis issu de la première promotion de cette formation », affirme Rakotovao. Après la formation, ses talents d’entrepreneur l’ont alors conduit à créer Hero’s Barbershop ; mais à part ça, notre barbier fait aussi des coupes à domicile.

Trois valeurs lui tiennent à cœur, tout d’abord, le respect : beaucoup de gens critiquent en mal ce métier de « Mpanety » (Litt. Barbier) selon lui. « Je suis plutôt nouveau dans ce métier mais je vois déjà cette discrimination », déplore-t-il. Ensuite, notre homme valorise le dépassement de soi. Il est évident que le métier de barbier évolue au fil du temps… et des tendances. Il nous avoue, « J’ai le devoir de me mettre à jour et me perfectionner sans cesse ». Enfin, la culte de la presque perfection lui importe beaucoup. Il explique qu’une coupe doit être parfaite selon le style choisi par le client, ou le style proposé par le barbier. Mais pourquoi donc presque perfection ? « Pour moi, dit-il, une coupe parfaite, c’est le top ; mais ce qui fait son charme c’est ce petit quelque chose qui se démarque des autres : un petit trait, une mèche un peu longue, une couleur atypique, etc. »
Actuellement, la priorité de notre barbier est d’améliorer encore plus les services chez Hero’s Barbershop (matériel et nouveaux services comme le Dreadlocks et le tressage). En outre, il envisage d’aménager son espace de travail en vue de l’installation d’ordinateurs gaming pour les fans de jeu vidéo et d’un rajout de livres (mangas et comics, des autobiographies, etc.) pour les bibliophiles.

Nos questions à Rindra Rakotovao

  1. Qu’est-ce qui rend Hero’s Barbershop unique ?
    Je suis passionné d’apprentissage et de rentabilisation du temps. Du coup, j’ai installé une petite bibliothèque à Hero’s Barbershop. Se cultiver et se lancer dans l’apprentissage de quelque chose, j’en raffole. En ce moment, j’apprend le Ukulélé.
  2. Quel est votre vision ?
    J’aime l’idée de Barbershop à thème, genre un barbershop dédié à l’aviation, l’astronomie, etc.
  3. Comment être un bon entrepreneur ?
    C’est avant tout être réaliste dans la prise de décision et savoir prévoir. Quand un problème surgit, nous devrions déjà avoir plusieurs plans de rechange en nos mains.