Tout savoir sur l'impôt sur le revenu à Madagascar

Bonjour,

Un ami étranger voudrait implanter une entreprise dans la Grande-île et m’a demandé si je connaissais quelque chose à propos de la fiscalité à Madagascar, surtout sur l’impôt sur le revenu.

Merci de nous aider à tout savoir sur l’impôt sur le revenu à Madagascar.

Mis à jour le 11/04/2022


Bonjour,

Votre ami a eu raison de demander cela en premier lieu. Il est bon de savoir d’abord que l’IR ou l’impôt sur le revenu est l’impôt principal pour les sociétés implantées dans le pays. L’impôt sur le revenu est annuel et concerne les entreprises faisant un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 200 000 000 Ariary. On peut aussi recourir aux acomptes provisionnels pour s’en acquitter.

Les revenus imposables à l’Impôt sur le revenu

La liste ci-dessous contient les assujettis à l’Impôt sur le revenu :

  • Les revenus (quelque soit la nature)
  • Les revenus non-exonérés par le CGI ou le Code Général des Impôts
  • Les revenus réalisés dans le territoire malgache par les contribuables non soumis à l’IRSA ou Impôt sur les revenus salariaux et assimilés
  • Les associés majoritaires des SARL ou Société à Responsabilité Limitée
  • Les associés gérants majoritaires des SARL non rémunérés
  • Les associés gérants des SARLU ou Société à Responsabilité Limitée Unipersonnelle
  • Les consultants individuels résidents avec un chiffre d’affaires mondial supérieur à 200 000 000 Ariary HT ou hors taxe

Le calcul de l’Impôt sur le Revenu

L’Impôt sur le revenu se calcule comme suit :

Impôt sur le Revenu = Résultat fiscal durant une année d’exercice (a) x taux IR (b)

(a) : 20% (Le taux en vigueur dans le pays)
(b) : Résultat comptable (b’) – Déductions fiscales + Réintégrations des charges non déductibles fiscalement
(b’) : total des produits – total des charges

Mode de perception de l’Impôt sur le revenu

La perception minimale de l’Impôt sur le revenu est de 320.000 Ariary. Il est à déclarer avec les états financiers annuels de fin d’exercice. L’échéance fiscale pour cet impôt est le 15 du cinquième mois de l’année qui suit (N+1) celle de l’exercice comptable clôturé et le 15 du mois de novembre de l’année N+1 pour l’exercice comptable en cours.

Enfin, sachez que notre cabinet peut s’occuper de votre compta et de vos déclarations fiscales :

4 « J'aime »