Abandon de poste et licenciement

Bonjour, je voudrais savoir s’il vous plait connaitre la suite du démarche à faire si la société a déjà envoyé une lettre de mise en demeure pour 48 heures à une employée qui n’est plus venu rejoindre son poste depuis le 27 juillet 2020. L’employée en question est en catégorie prof 5A, son solde de congé se trouve à négatif.
Le 48 heures vient de s’écouler, la société a décidé de la licencier, est ce qu’elle a droit à ses 1 mois et demi de préavis, plus les 2 jours chaque année d’ancienneté? (ancienneté 3 ans et demi)
Elle a pris d’une avance spéciale aussi à une époque, et elle n’a pas encore terminé l’échelonnement, est-ce qu’on peut déduire la somme sur le préavis si la société devait lui payer le préavis?
Merci bien

1 J'aime

Bonjour @nini,

Vous devez en premier lieu garder une trace écrite de toutes les démarches déjà faites:mise en demeure, la demande d’avance spéciale initiale…

Préparez son solde de tout compte en faisant tous les rajouts et déductions:

  • salaire jusqu’à son dernier jour de travail
  • déduction de ses congés sans solde
  • préavis (si vous décidez de mettre fin au contrat)

Après calcul et arrivé au net vous allez déduire le reste de son avance spéciale (dans le cas oúil y a eu une trace écrite de l’avance initiale) sinon vous allez devoir attendre son accord pour déduire cette avance de son STC.

Une fois le STC rédigé vous renvoyez une lettre recommandée avec accusé à la personne et après réception de cet accusé vous envoyez une lettre résumant les faits à l’inspection du travail, que vous avez mis à disposition de l’employé sont STC dû à l’abandon de poste et que celui ci a reçu une lettre de convocation pour venir le récupérer mais que celui ci ne s’est toujours pas présenté.

Merci

2 J'aimes

Bonjour, Je vous remercie beaucoup pour votre aide. C’est très clair et net. Merci merci merci.

1 J'aime