Mise à pied en escalier avec les jours de repos

Bonjour à tous et à toutes

J’aimerais avoir votre avis s’il vous plaît sur les mises à pied .
Est-ce que l’employeur a le droit de donner une mise à pied pendant les jours de repos ?

Merci

Bonjour @Nirina16

Si la mise à pied a été donné avant le jour de repos, il continue et ne s’arrête pendant ces jours.

Par contre la mis à pied ne peut pas commencer pendant le jour de repos de l’employé car il y a quand même des règles à suivre avant de le mettre en mis à pied.

Vous pouvez suivre ce lien pour voir les procédures à suivre pour cela :
Mise à pied disciplinaire : procédure et législation à Madagascar

Bonjour @Mi_art

En fait dans la société où je travaille, on ne nous donne des mises à pied que pendant les jours de repos.

Exemple : je suis de repos week-end, c’est là qu’on me donne une mise à pied.
Et parfois, cela se décale le lundi ou le samedi jour de repos et c’est à ces jours qu’il te donne des mises à pied.

Bonjour @Nirina16

Tout d’abord, comme je l’avais dit dans la réponse précédente. Une mise à pied doit suivre une procédure bien définie et il faut avoir fait une faute grave. Je vous explique ci-dessous tous ces étapes.

Définition de la mise à pied disciplinaire

Une mise à pied disciplinaire est une sanction qui suspend le contrat de travail de l’employé concerné. Durant cette période, le travailleur ne perçoit pas son salaire et ne peut non plus faire son travaille au sein de l’entreprise.

Motif d’une mise à pied

Vous pouvez avoir une mise à pied sur l’un des cas suivants :

  • abandon de poste ;
  • Absences répétées et sans justification ;
  • violence verbale ou physique au sein de l’entreprise avec les employés ou votre employeur ;
  • Toutes les fautes pouvant emmener à la mise à pied décrit dans le règlement intérieur de votre entreprise.

Procédure d’une mise à pied disciplinaire

L’employeur doit suivre les étapes suivantes pour aboutir à une mise à pied :

  • vous convoquer pour un entretien en vous avisant par une lettre de recommandation ;
  • vous recevoir en entretien et vous dire le motif et la faute que vous avez fait pour obtenir une mise à pied ;
  • chercher la sanction adaptée à la situation ;
  • faire la notification de la mise à pied en mentionnant la durée et les conséquences de la mise à pied.

J’espère que les explications ci-dessous vous serez utiles et vous aideriez dans les démarches de votre employeur.